Le projet Warka Togo

Une gestion améliorée de l’eau par la participation de la population elle-même, reste cruciale. Des alternatives pour l’obtention d’eau potable pour faire face à la pénurie de cette ressource restent un défi et nécessitent l’implication de tous.

Au-delà de la récupération de l’eau de pluie, certaines structures scientifiques depuis peu mettent en œuvre des dispositifs pour capter de l’eau dans l’atmosphère (humidité, brouillard, rosée, pluie..). C’est le cas du dispositif « Warka Tower – Tour Warka » né dans les laboratoires du cabinet « Architecture And Vision »  de M. Arturo Vittori.

Le concept Warka, une alternative sérieuse à l’accès à l’eau. L’objectif de cette ONG est de fournir des sources d’eau durables et abordables à travers les tours d’eau « Warka » et à partir de matériaux locaux, faciles à  entretenir par les villageois eux-mêmes. C’est là un de ses aspects intéressants : Une prise en charge et une participation de la population dans sa mise en œuvre dont l’impact socio-économique pour la communauté est réel :

  • Une dimension sociale et financière

Le nom du concept Warka né dans le cabinet « Architecture And Vision » s’inspire d’un grand arbre très répandu en Ethiopie sous lequel la communauté se retrouve pour discuter, pour enseigner ou pour avoir un peu d’ombre. La forme de la structure Warka, une tour, à mettre en œuvre dans une communauté  mime toujours celle de cet arbre pour remplir les mêmes fonctions. Sa construction est faite à partir d’éléments peu cher, localement disponible et ne consommant pas d’énergie.

  • Une dimension durable

La participation populaire à la mise en œuvre de la tour Warka étant essentielle, elle doit être construite à partir de savoirs faire et matériaux locaux. Le concept Warka doit être expliqué au départ à la communauté de sorte qu’à long terme, elle en assure elle-même le fonctionnement. L’eau par le Warka est une alternative innovante qui confère à la communauté une indépendance hydrique. Une durabilité environnementale se situe par l’utilisation de l’eau du Warka comme source d’irrigation peu coûteuse pour reboiser des zones dont les régimes de précipitations ont été perturbés par une déforestation sauvage.

  • Une dimension culturelle

Le concept Warka c’est aussi la marque « Culture A porter » dont l’objectif est de créer des pièces uniques fabriquées par les artisans locaux leur pour des sources de revenus significatifs. Ces produits destinés au marché international, permettent de lancer l’économie locale.