Ramener la vie à la source

Félicité rassemble toutes ses forces et fait appel à votre générosité, sur la plate-forme KissKissBankBank, pour le lancement du Projet Kpékpéta.

Le contexte

Le plan de développement de Kpépkéta, initié par l’ONG TOMOKA, est un ensemble de moyens pour mettre en œuvre les besoins clairement identifiés par la communauté qui s’articulent autour de 4 pôles interconnectés : eau, énergie & assainissement, éducation & formation, agriculture & création de revenus.

La problématique de l’eau

L’eau est une denrée rare à Kpékpéta. Les hommes, femmes et enfants sont parfois obligés de faire jusqu’à 5 km de marche avant de toucher un point d’eau. Mais de quelle qualité !

Le “Projet 803” du plan de développement est un projet d’eau initié en 2010 par TOMOKA qui entend mettre en œuvre un système de distribution d’eau potable s’appuyant sur la construction de 21 puits “traditionnels” et de 3 forages. Il s’agit pour chaque habitant de Kpékpéta, d’avoir accès à l’eau dans un rayon de 15 minutes de marche, à partir de leur maison. Le coût total a été estimé en 2010 à environ 60 000 €.

Le milieu étant constitué essentiellement de socles granito-gneissiques difficiles à percer sans camion foreuse, et faute de moyens financiers, TOMOKA n’a construit que 7 puits.

En novembre 2017, l’association humanitaire suisse “123 Action” a financé un forage assurant une couverture en eau pour les 1 300 habitants du centre du village qui ne couvre cependant pas le reste de la communauté, environ 5 000 personnes éparpillées dans 10 hameaux et 3 fermes tous éloignés les uns des autres.

Le coût de réalisation d’un tel forage dans la zone Kpékpéta – où le relief est difficile à percer – est très cher pour la communauté. Par ailleurs, l’apport d’eau vers le haut nécessite des pompes et des équipements coûteux et difficiles à entretenir.

L’intervention complémentaire de Félicité

Pour apporter son appui à son partenaire local TOMOKA, Félicité a recherché des experts engagés pour une mise en œuvre d’un dispositif à bas coût capable de fournir de l’eau à moindre coût à toute la communauté de Kpékpéta. Les points d’eau doivent être réalisés selon un réseau de distribution qui garantisse une couverture optimale.

La rencontre avec Arturo Vittori en septembre 2017 pour son concept innovant de captage d’eaux dans l’atmosphère grâce aux tours “Warka”, est à l’origine du projet “Ramener la vie à la source”.

L’objectif de l’ONG “Warka Water” est de fournir des sources d’eau durables et abordables à travers de ses tours construites avec des matériaux locaux, faciles à entretenir par les villageois eux-mêmes. Ces tours fonctionnent à très faible coût avec un fort impact socio-économique pour la communauté.

Pour plus de détails et pour prendre part à ce projet social, solidaire et écologique qui utilise une main d’œuvre locale et des matériaux locaux, pour nous aider à ramener la vie à la source à Kpékpéta, rendez-vous sur la plate-forme de financement solidaire KissKissBankBank avant le 5 février 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *